Voir la référence n°

Spèctaques

Résultats 1 à 5 sur un total de 6
Page  1  2 
Photo de PANAMUSA
Ref n°361
PANAMUSA

Chantefable
Parmi les dernières représentations : à Budapest en mars 2014 par l'auteure seule-en-scène. Idem à Liège, Musée de la Vie wallonne, 1er octobre 2015.
Nous parlions picard
Nous parlons français
Allons-nous, une fois encore
nous laisser couper la langue ?

Une chantefable en picard avec traduction française en regard.

PANAMUSA
Une chantefable en picard et/ou en français.
Les savants s’accordent pour dire que la plus belle chantefable qui nous soit parvenue, Aucassin et Nicolète (XIIIe siècle) est de main picarde. L’ensemble est composé de parties en vers rimés destinés à être chantés (Or se cante) et de passages en prose à réciter sur le mode du conte, incluant monologues et dialogues (Or dient et content et fabloient).
C’est donc d’une haute tradition que voudrait se réclamer PANAMUSA! Ma chantefable est presque entièrement en vers : des vers réguliers à chanter et des vers libres à réciter. [...]
La chantefable allie un lyrisme tendre à un humour tantôt grinçant tantôt franchement comique. Elle ne boude pas la parodie ni la critique de société. Le thème abordé dans PANAMUSA touche aujourd’hui les Européens autant que d’autres habitants du monde : le thème des langues menacées. RMF


Photo de PANAMUSA
Ref n°28
PANAMUSA

une chantefable en picard, avec traduction française par l'auteure, suivi de : Discours du 7 décembre 2007 à Tournai
ISBN 978 2 930364384
Nous parlions picard,
nous parlons français.
Allons-nous, encore une fois,
nous laisser couper la langue?
PANAMUSA
Une chantefable en picard et/ou en français.
Les savants s’accordent pour dire que la plus belle chantefable qui nous soit parvenue, Aucassin et Nicolète (XIIIe siècle) est de main picarde. L’ensemble est composé de parties en vers rimés destinés à être chantés (Or se cante) et de passages en prose à réciter sur le mode du conte, incluant monologues et dialogues (Or dient et content et fabloient).
C’est donc d’une haute tradition que voudrait se réclamer PANAMUSA! Ma chantefable est presque entièrement en vers : des vers réguliers à chanter et des vers libres à réciter. [...]
La chantefable allie un lyrisme tendre à un humour tantôt grinçant tantôt franchement comique. Elle ne boude pas la parodie ni la critique de société. Le thème abordé dans PANAMUSA touche aujourd’hui les Européens autant que d’autres habitants du monde : le thème des langues menacées. RMF
Ref n°358
Au Lycée de Mons dans les années 50


Avec projection de photos et documents, à l'occasion des 50 ans de sortie de rhéto.
Ref n°287
Pieds nus dans l’herbe


Spectacle de musique, chants et poésie de Lettonie. Seule-en-scène, durée : 75 minutes. A été donné à Liège (Emulation), Bruxelles (Théâtre-Poème), Paris (Amabassade de Lettonie), Cointe (salon privé), Verviers (Maison de la Laine), Uccle (Ferme Rose), Riga (Maison des Journalistes), Namur (Maison de la Poésie), Neupré (Coude à Coude), Riga (Théâtre National), Rīgā Pārdaugavā (théâtre Smiļģis), Budapest (Amphithéâtre de l'Institut français), Liège (TURLg, Théâtre Universitaire Royal de Liège).
Ref n°289
Qui m’ouvre la Porte du Parc ?


Sur les années '40 et '50 à Mons et environs, textes repris et inédits. Seule-en-scène, durée : 50 minutes. A été donné à la Salle gothique de l'Hôtel de ville de Mons, le 4 septembre 2004 à l'occasion de la remise du Prix de la Pensée Wallonne.
Page  1  2 

Rose-Marie François © 2018