Fiche n°409 Photo de Portrait de l'avenir en passant. Se trahir. Tradirsi.
Portrait de l'avenir en passant. Se trahir. Tradirsi.

L'Arbre à paroles, Amay (Belgio), 2010





Première partie: Une poète, en Occident au XXIe siècle, traverse le châtiment - la claustration dans l'in-ouï - brise miroirs et verrous, entraîne lecteurs et auditeurs dans un envol jubilatoire. Je suis sortie de ma prison / page par page / Voici vivant le livre / de mon évasion.

Deuxième partie (bilingue français-italien) : Se trahir. Tradirsi. En juillet 2008 j'ai partagé avec Francesca l'expérience d'écriture suivante: / chaque soir, choisir à tour de rôle le thème du lendemain / chaque matin, écrire chacune dans sa langue / chaque après-midi, "s'entre-traduire" / Après une semaine de travail, quelque chose s'est déchiré... Les derniers poèmes ne sont plus que d'une seule plume.


Photo 82 de Portrait de l'avenir en passant. Se trahir. Tradirsi.

Rose-Marie François © 2018